Julie P

Avoir du mal à passer outre une situation, avoir un deuil à faire, avoir un trop plein d’émotions et des énergies qui circulent mal occasionnant toute sorte de gêne physique ou psychique, ce sont autant de raisons pour lesquelles je suis allée consulter Katia.
Je suis bluffée des résultats et remercie Katia pour son écoute, sa mise en confiance et l’amour qu’elle peut transmettre.

Julie P 17 juillet 2020

Marianne Guenot-Hovnanian

C’est en Inde, au détour d’une vilaine piqûre d’araignée que j’ai rencontré Katia. “Je peux vous aider !”, avait-elle lancé alors que la brulûre et la démangeaison devenaient inquiétantes. En quelques minutes, les mains en or de Katia, ont fait que la douleur et la plaque rouge qui grandissait à vue d’oeil se sont vite résorbées. Le lendemain, on devinait la peine la trace de la piqûre. Tout de suite, j’ai pensé que Katia pourrait aider une amie tibétaine qui sortait épuisée de 17 ans d’études de philosophie bouddhique et venait d’obtenir son diplôme de docteur en philosophie. Là encore, Katia avec douceur et bienveillance a soulagé mon amie et lui a permis de retrouver de l’énergie.
Depuis, Katia est intervenue dans ma vie à maintes reprises, toujours avec la même bienveillance, la même générosité, tranquillement et efficacement, allant même jusqu’à convaincre un chat sauvage gravement blessé de revenir vers moi pour que je puisse l’emmener à l’hôpital. Notre relation évolue à distance, Katia est rentrée en France et je suis toujours en Inde ! Elle a aussi aidé plusieurs amies et membres de ma famille. Merci ! Continue !

Marianne Guenot-Hovnanian 12 juin 2020

Annaïg Monselet

Je pourrai déposer ici mille mots, qu’ils ne suffiraient pas à exprimer ce que m’a procuré notre rencontre. Je ne pouvais pas (ni plus) être de ce monde si douloureux.
Tu as ramené le soleil là où séjournait l’hiver… Tu m’as rappelé à moi même. Tu as réveillé les souvenirs profondément enfouis, sceller parce que trop douloureux : croire en moi même, en mes rêves, en l’humanité, à quoi bon ?… Tu as su me rappeler qu’en mon printemps, une simple goutte d’eau suspendu à la pointe d’une feuille, une jeune pousse brisant l’asphalte, la contemplation de la course des nuages au premier soleil, les tous premiers pas d’un enfant, quelques notes de musique, un poème suffisaient à m’émerveiller, à me faire croire en l’humain, à m’élancer pour me donner à ce monde.
Je suis, grâce à tes conférences et tes formations à nouveau en marche vers moi même et vers les autres… Le chemin est encore long et semer d’embûche, de découragement parfois, mais la chaleur de ta voix, la lumière de ton regard, la douceur de ton cœur distillent en moi peu à peu la confiance, m’emplissent d’énergie que je partage avec ceux qui m’entourent.
Alors pour tout cela j’avais envie de te dire juste : merci.

Annaïg Monselet 6 mars 2020