Adama canalisation

Ce message d’Adama transmis par Katia et transmis lors de la rencontre sur le thème de l’éveil des Conscience du 16 novembre 2019 au Mans.

Réponse à la question:

Que se passe t-il lorsque l’on élève sa conscience?

“Il serait utile que vous vous rendiez compte à quel point votre état de conscience actuel est limité.

Prenez le temps de contempler le véritable sens de la liberté et de ce qu’elle représente pour vous.

Décidez de ce que vous voulez dans votre vie et son déroulement.

Quels sont vos rêves?

Que voulez vous exprimer dans votre incarnation présente?

Quels sont vos buts dans la vie?

Ce que vous ne réalisez pas c’est que tout vous est accessible lorsque vous hissez votre conscience au dessus de vos perceptions limitées.

Ouvrez votre cœur et votre conscience aux autres règnes de la terre, vous découvrirez leurs magies et leurs harmonies.

Cherchez à comprendre qui sont réellement les animaux, quel est leur rôle sur cette planète et comment ils peuvent vous aider.

A part le fait de les répertorier en espèces, apparences, tailles et races, vous ne savez que peu de choses des animaux.

Ouvrez votre cœur et votre perception à ce qui est au dessus, en dessous et autour de vous dans les mondes visibles et invisibles.

Le faisant, vous commencerez à vous ouvrir à l’amour inconditionnel et à tant de belles choses.

Bien à vous”

Adama

marche paradis

Nous sommes actuellement, sur notre Terre, en train de passer en quatrième dimension. La hiérarchie céleste désire que notre Terre Mère passe en cinquième dimension.

Qu’est-ce que la Cinquième Dimension?

La cinquième dimension ne sera pas un lieu où se rendre mais une condition de l’être qu’il nous faudra atteindre pour passer dans les vibrations de cette dimension. La cinquième dimension est une vibration qui appartient aux vibrations de l’amour, de la confiance, de la compassion, de la foi, de la grâce et de la gratitude. Il s’agit d’une magnifique fréquence de la forme la plus pure.

C’est la joie et le progrès de votre expérience sur Terre qui vous font évoluer vers elle. La grâce de la planète a permis à chaque âme incarnée sur cette Terre d’accéder à cette évolution.

Vous pouvez, si vous le souhaitez, vous éveiller pleinement à votre maîtrise et à l’évolution de votre conscience et de votre âme tout en demeurant dans votre incarnation présente. Chaque personne est responsable de son niveau d’énergie.

La Compassion, une clef de la cinquième dimension

La principale pratique est l’offrande de la compassion, de la communication non violente en pensées, en paroles, en actes et en sentiments.
La compassion pour soi représente le diamant de l’éveil spirituel et c’est une vibration propre à la cinquième dimension.

Il est nécessaire désormais de purifier et de raffiner sa propre vibration.

Remettez votre identité en cause et posez vous ces questions simples : Qui suis-je ? Quel est mon système de valeurs ?
La réponse doit alors sortir du plus profond de votre cœur. Où est mon Soi divin ? Connectez vous à la partie de votre être qui est éveillée pour connaître la réponse.

La première étape, c’est l’expérience d’être présent en votre cœur, en votre essence divine.

Lorsque je parle d’amour, de confiance, de foi, de compassion, de grâce et de gratitude, cela ne se réfère pas à des concepts intellectuels.

La Compassion Ce n’est pas une idée en vogue. C’est une énergie qui crée des lumières dans votre univers.

La Grâce n’est pas une notion religieuse ni une promesse. C’est une énergie palpable que l’on peut percevoir et envoyer dans le monde qui nous entoure.

La Foi et la Confiance ne sont pas des promesses, il s’agit de fréquences qui animent chaque respiration que vous prenez dans la sphère physique et chaque inspiration de votre âme dans la sphère divine.

La Gratitude n’a rien à voir avec une marque de politesse que l’on vous inculque quand vous êtes enfant. C’est une reconnaissance énergétique face à l’univers qui vous affirme que vous êtes en alignement avec la source.

Et l’Amour n’est pas un débordement romantique ou religieux, il est essentiellement l’énergie qui anime l’ensemble de la création.

Je sais que pour beaucoup d’entre vous il faudra un effort important et constant pour comprendre et adopter ces différentes fréquences mais sincèrement, essayez, et alors vous verrez du changement dans vos vies et la légèreté de votre âme vous animera.

Merci Adama

lemurie water city

Qu’est ce que la Lémurie?

Il y a environ 4 500 000 ans avant J.C. avec l’autorisation de Dieu Père/Mère, l’archange Mickaël et les anges de la flamme bleue, escortèrent sur Terre les premières âmes destinées à devenir les semences de la race Lémurienne.

Les âmes nouvelles qui s’incarnèrent sur cette planète étaient originaires de la Terre MU. La Terre était magnifique, abondante et d’une beauté inconcevable de nos jours. Il s’agissait du paradis le plus exquis de l’univers.

Cette perfection dura plusieurs millions d’années jusqu’au début de la chute de conscience qui intervint durant le quatrième âge d’or.

En ce temps là, d’autres races venues de Sirius, d’Alpha, du Centaure, des Pléiades et d’autres planètes vinrent se joindre aux autres âmes et le croisement de toutes ces races vinrent enrichir la civilisation Lémurienne.

La Lémurie, la mère patrie, devint sur cette planète le berceau d’une civilisation rayonnante qui contribuera à l’avancement de beaucoup d’autres civilisations notamment la civilisation Atlante.

Où se situait la Lémurie?

L’âge Lémurien s’étendit approximativement de 4 500 000 années avant JC jusqu’il y a environs 12 000 ans. Avant l’engloutissement des continents de la Lémurie et plus tard de l’Atlantide, la planète était constituée de 7 continents principaux.
Les contrées appartenant à la Lémurie gisant sous l’océan pacifique comprennent l’île d’Hawaï, l’île de Pâques, les îles Fidji, l’Australie et la Nouvelle Zélande.
Les Terres autour de l’Océan Indien et Madagascar en faisaient aussi parties. Le côté Est de la Lémurie s’étendait jusqu’à la Californie et une partie de la Colombie Britannique au Canada.

Comment la Lémurie a disparu?

A la suite de guerres incessantes entre elles, la Lémurie et l’Atlantide firent l’objet d’une grande dévastation. En effet, il y a 25 000 ans ces deux plus grandes civilisations de l’époque se livraient bataille sur la façon de diriger les autres civilisations de la planète.

Les Lémuriens estimaient que les cultures moins développées devaient poursuivre toutes seules leur évolution à leur rythme selon leur propre degré de compréhension.

Les Atlantes pensaient que les cultures moins évoluées devaient être contrôlées par les deux civilisations les plus évoluées.

Ce désaccord provoqua une série de guerres thermonucléaires. Finalement les Atlantes et la Lémurie furent victimes de leur propre agressivité. Les gens furent informés par l’intermédiaire des prêtres, qu’en moins de 15 000 ans, leurs continents seraient anéantis.

La destruction du continent eut lieu plus tôt que prévu et beaucoup de personnes ne purent s’échapper à temps.

La Lémurie fut engloutie en une nuit. Ce continent sombra si brusquement que la majorité des habitants ne furent pas du tout conscients de ce qui arrivait, presque tous dormaient. Aucune condition météorologique inhabituelle n’était signalée cette nuit là.

Beaucoup de prêtres et prêtresses ont donné  leur vie en sacrifice pour les autres cette nuit là. Ils offrirent leur vie pour apporter le soutien de leur rayonnement et leur réconfort. Ils offrirent cette aide pour contrebalancer la peur éprouvée lors d’un tel cataclysme. Par le rayonnement de leur sacrifice, ces bienfaiteurs pleins d’amour, ont littéralement enveloppé les autres personnes d’un halo de paix et les ont aidées à s’affranchir de la peur de façon à ce que les corps éthériques de ces courants de vie ne soient pas trop endommagés. Ils leurs épargnèrent ainsi d’expérimenter des conséquences plus tragiques lors d’incarnations ultérieures.

 

Fin de la Première Partie.

arbre ciel cosmos

Je voudrais juste vous expliquer ce que le terme divin veut dire car lorsqu’il est cité cela indispose plusieurs personnes et je peux entendre des critiques ou bien des rires. Il provoque une sorte de réaction allergique chez certains. Mais je pense que ces personnes n’ ont pas saisi la nuance. Le divin n’est pas dieu, cela est complètement différent.

Certains  pensent que le DIVIN est associé à la religion, à l’obligation d’aller à la messe le dimanche, à écouter les sermons des prêtres, etc. Non, le Divin n’est rien de tout cela. Le Divin n’a pas de définition exacte. Dans les anciens peuples qui nous ont transmis notre culture et notre connaissance il se faisait appeler “le sans nom” car pour eux il était impossible de le définir,  il se vit. Il n’impose aucune doctrine ni aucune loi. L e divin laisse juste à notre Âme et à notre cœur la liberté de choisir, de vivre et de progresser.

Le Divin est un magnifique courant de vie qui circule à travers l’univers, les êtres humains, à travers toute vie. IL EST.

Il est l’ouverture de notre champs de conscience, il élève nos vibrations, il n’ est pas palpable, il est simplement en nous. Il ne juge pas il accepte. C’est une onde lumineuse qui nous traverse, c’est une étincelle d’amour, une étincelle de vie.

Le divin ne traduit pas une présence en nous mais bien la présence. C’est une très belle étincelle de vie qui vibre en harmonie complète avec l’amour. C’est la clef d’accès à ce que nous cherchons désespérément partout, mais nous avons oublié une chose importante, c’est qu’elle est en nous. Il y a quelque temps j’ai reçu un message qui disait :

“Ne cherchez pas un dieu ailleurs que dans vous même. Apprenez à vous connaître car la lumière est en vous-même pas ailleurs. Donnez du bonheur aux autres et acceptez d’en recevoir des autres tout en les laissant pour ce qu’ils sont, sans les mystifier et en prenant ce qu’ils vous donnent pour ce que vous avez bien voulu voir d’eux. Il y a une part de nous en chacun d’eux, soyez humble, soyez attentif à vous. Ouvrez vous aux autres en restant toujours “la lumière”. Ayez confiance en vous et surtout allez à votre rythme en laissant les autres en faire de même. Les choses n’ arrivent pas par hasard.

nature light flow

« Si vous voulez trouver les secrets de l’univers, pensez en termes d’énergie, de fréquences, d’informations et de vibrations. » Nicolas Tesla

Le voyage astral est un voyage en pleine conscience que l’on peut vivre hors du corps. C’est un phénomène qui se passe lorsque votre corps astral se détache de votre corps physique. Cela peut s’effectuer de manière intentionnelle en état de méditation par exemple ou de manière accidentelle. En effet, lors d’un coma, d’une expérience de mort imminente ou d’un accident par exemple, notre enveloppe astrale peut être projetée hors de notre corps et la personne devient alors comme  spectateur de la scène voyant son propre corps physique inanimé et les personnes autour.

Cette expérience est bien plus courante que l’on croit, les personnes n’osent souvent pas en parler lorsque cela arrive accidentellement et les celles qui parlent de leur expérience intentionnelle de voyage astrale sont souvent qualifiées d’illuminées. Ce genre d’expérience vous change la vie car vous ouvre à une facette de votre Être que vous étiez jusqu’à présent inconnue.

Lors d’un voyage astral, vous ressentez alors un énorme sentiment de légèreté, de liberté. Vous respirez alors différemment car il n’y a plus de notion de temps ni d’espace. Le cerveau physique n’est plus dans le corps subtil et pourtant vous pensez. Ce qui veut peut-être dire que le cerveau n’est pas celui que l’on pense car hors du corps vous continuez à penser et à analyser. Le cerveau physique fait simplement office de transmetteur.

De la même façon, je pense que ce n’est pas le cœur physique qui aime, ni les yeux et les oreilles qui voient ou entendent puisque hors de votre corps physique, vous continuez d’entendre et d’aimer.

Mais la définition du mot aimer n’est pas la même. Cela traduit plus un amour inconditionnel. Il est important de comprendre que nous ne sommes pas notre corps physique puisque dans l’astral, lorsque nous voyageons, nous pouvons voir notre corps du plafond par exemple.

« Une autre notion de temps et d’espace »

Vous vous trouvez dans votre corps d’énergie, appelé aussi corps astral. Ici les notions de temps et d’espace sont totalement différentes, vous pouvez vous trouver instantanément dans un lieu ce qui vous permet d’accéder à de nouvelles dimensions de l’espace.

Vous vous déplacez ou vous voulez, votre corps de lumière traverse la matière qui est plus dense dans notre monde physique. Vous pouvez juste avec une seule et petite intention, vous transporter dans n’importe quel lieu dans un temps record.

« De nouvelles facultés s’ouvrent »

Lorsque vous quittez votre corps, vous devenez automatiquement télépathe, vous pouvez rentrer en contact direct avec toute personne qui est également hors de son corps physique ou tout simplement ceux qui appartiennent à d’autres mondes. Là-haut vous pouvez entendre toutes les langues qui existent sur notre planète ou en dehors de notre planète. L’âme voit aussi distinctement que vous voyez, l’âme entend aussi distinctement que vous entendez et toutes les âmes se parlent entre elles par télépathie sans aucun problème.

« Lors de la mort, votre corps énergétique quitte votre corps mais ne meurt pas »

Dès que le cœur physique s’arrête de battre l’âme quitte le corps immédiatement. Il y a en général un ou plusieurs membres de votre famille ou amis qui peuvent venir vous chercher et vos guides aussi. Ils sont là pour vous réceptionner, vous apaiser, avant de passer le tunnel de lumière divine qui existe bien et qui est la séparation entre le monde céleste et le monde terrestre. En fait, il s’agit simplement d’autres dimensions.

« Le corps physique est comme un vêtement de l’âme »

En conclusion, nous pouvons dire que le voyageur astral, réalise en voyant son enveloppe charnelle reposer tranquillement à distance, que le corps physique n’est qu’un vêtement de l’âme. Un simple revêtement dont il dispose pour son séjour sur terre. Il réalise aussi que des dimensions restent à explorer et qu’elles sont illimitées. Une agréable sérénité accompagne cette prise de conscience.

Qu’est-ce que la pleine conscience ?

La pleine conscience est comme son nom l’indique, le fait de devenir pleinement conscient de ce qui Est dans le présent, l’ici et maintenant. Simple vous allez me dire ? Et bien pas tant que cela car nos vies sont, pour la plupart, dictées par notre mental, par nos réactions instinctives, par notre éducation, par la société et par des schémas automatiques d’actions et de réactions. Sans parler de nos jugements, analyses et critiques qui nous emmènent dans un perpétuel dialogue intérieur nous empêchant de profiter pleinement de ce qui Est dans le moment présent. Nous nous projetons sans arrêt dans le futur, dans nos prochaines actions ou dans le passé ce qui nous éloigne du moment présent. Nous sommes finalement dans une illusion du moment présent mais nous n’y sommes pas vraiment, notre mental est ailleurs, il est à vrai dire dans beaucoup d’endroits en même temps mais très peu dans le présent.

Très souvent dans la vie quotidienne nous ne faisons même plus attention à ce que l’on fait. On suit le cours de notre vie comme un pilotage automatique car nous avons nos habitudes. Notre mental fait barrage. Il va s’interposer comme un voile de séparation avec le moment présent réel, le simple, le pur. Dès que l’on regarde à l’intérieur de soi, le mental va analyser, étiqueter, juger et commenter et c’est cela qui va perturber notre état de conscience qui s’éloigne de la pleine conscience.

 

Mais comment cultiver le moment présent et la pleine conscience ?

La pleine conscience n’est pas une religion comme certains peuvent le penser, c’est juste une méthode d’entrainement mental. Il faut de la patience et de la persévérance et croyez-moi ce n’est pas toujours facile. La pleine conscience ne nous empêche pas d’avancer dans la vie, elle nous permet de voir le monde avec plus de clarté afin d’agir avec plus de sagesse et de recul. Nous sommes alors plus en adéquation avec notre Être profond.

La première étape pour cela est de calmer notre mental. De sortir de notre flux incessant de pensées, de jugements et autres projections pour redécouvrir un calme intérieur.

Il n’y a pas vraiment de recette miracle car la pleine conscience ne s’acquiert pas, elle se cultive. Les pensées reviendront encore et encore car elles font partie de nous mais, avec la pleine conscience, vous allez apprendre à les canaliser, à les observer et à ne plus vous identifier à elles. Le but est d’installer une nouvelle manière de réagir à vos pensées pour finalement ne plus réagir mais tout simplement agir. Ne plus subir instinctivement les reflex de réactions causées par telle ou telle pensée mais plutôt de les observer, de les voir venir et avoir ainsi le choix de vos actions. Vous n’êtes alors plus en mode automatique mais vous prenez en main vos actions, votre présent.

 

Quels outils pour cultiver la pleine conscience ?

L’outil le plus connu pour pratiquer la pleine conscience est la méditation. La méditation nous permet de prendre le temps pour observer ce qui se passe en nous-même. Nos schémas de pensées, nos réactions, nos blessures, etc. C’est un entraînement mental pour arriver à domestiquer vos pensées et ne plus vous identifier avec. Vous ne pourrez pas supprimer vos pensées, ne le cherchez pas, ne vous battez pas avec celles-ci mais observez-les juste simplement telles quelles sont. Il y a de nombreuses techniques de méditation cultivant la pleine conscience, comme la concentration sur votre respiration ou prendre conscience de vos différents sens par exemple. Mais la clef de votre réussite sera la pratique régulière.

Je vous invite à lire les livres D’Eckart Tollé « le pouvoir du moment présent » ainsi que les œuvres de Matthieu Ricard et Christophe André à ce sujet.

Un autre moyen simple pour cultiver le moment présent est de se ressourcer en nature et d’observer en utilisant vos cinq sens ou encore d’être pleinement conscient d’actions du quotidien comme monter les marches ou encore faire la vaisselle. Toutes les actions peuvent être faites en conscience et devenir des exercices de présence.